GRAVURES SUR MARBRE


Ben Banay, dans son désir de découvrir et de créer, fit des recherches pour élaborer une technique de gravure sur marbre: pour la mettre au point, deux années lui seront nécessaires. Il présentera les premières oeuvres réalisées par cette technique en 1983. Sa première gravure sur marbre sera "Le Temps Perdu", la seconde "Femmes de Troie"; leur dimension est de 72 x 58 cm.

Il met souvent plus de trois semaines à réaliser une gravure sur marbre, sans compter le temps de préparation. Malaxer la poudre de marbre et l'eau pour obtenir une pâte à consistance adéquate et la contenir dans un cadre de chêne, voilà l'étape la plus délicate à réussir. Il a fallu de nombreux essais pour enfin constater que le chêne était le seul bois qui résistait à la pression de la pâte de marbre en cours de solidification; quant à la plaque de cuivre, elle doit être gravée non seulement au burin et au diamant, mais aussi avec des fraises de différents calibres afin de créer des sillons plus ou moins profonds permettant de les enduire des diverses couleurs souhaitées; enfin la plaque de cuivre ainsi minutieusement travaillée est placée sur l'établi, puis recouverte par le support de marbre reconstitué dont le durcissement a été surveillé journellement; celui-ci est fortement maintenu par des poids sur la plaque afin qu'il pénètre tous les sillons pour s'imprégner des différentes couleurs et acquérir du relief; cette étape demande aussi un contrôle quotidien. Chaque exemplaire est unique.


Le temps perdu (1983)


Femmes de Troie (1983)


Danse grecque (1984)


Danse du mariage israƩlite, hommes (1988)